Droit à l'intégrité physique et morale

"T'as vu la sale pute avec sa jupe qui lui mange la chatte?"

"Putain, t'as vu les pédés qui s'embrassent là-bas?"

"Eh bougnoule, rentre chez toi manger des bananes."

 

82% des Françaises ont subi le harcèlement de rue avant 17 ans.1

Un jeune homosexuel a un risque de commettre une tentative de suicide 5 à 10 fois plus élevé que la moyenne.2

 10% des lycéen-ne-s sont victimes de harcèlement scolaire.3

 

Des témoignages et des statistiques, nous pourrions malheuresement en donner pendant des heures. Nous avons choisi de représenter les plus courants, mais il en existe beaucoup d'autres.

 

 enquête de climat scolaire et de victimation, réalisée par la DEPP en 2015 auprès de 300 lycées français

2 Les minorités sexuelles face au risque suicidaire​, étude de l'INPES parue en 2014

étude internationale sur le harcèlement de rue, réalisée par l'association Hollaback! et l'université de Cornell en 2015 auprès de 16 600 femmes de 22 pays

Quelques définitions

discrimination : action de traiter une personne de manière moins favorable qu'une autre personne, dans une situation comparable et que cela ne se justifie pas.

agression : acte ou propos violent à l'égard d'une ou plusieurs personnes, destiné à blesser la personne, ou ce qu'elle représente. Les agressions sont de trois types : verbales (à l'oral comme à l'écrit), physiques, sexuelles.

harcèlement  : actes ou propos tenus à l'encontre d'une personne, de façon répétée et dans le but de la détruire psychologiquement et/ou physiquement

Il est impératif d'agir.

Nous avons toutes et tous à coeur de lutter contre les agressions, les discriminations et le harcèlement. Que ces derniers soient d'ordre physique, moral ou sexuel, il est évident qu'ils n'ont pas leur place dans nos écoles. Mais comment lutter contre les discriminations, les agressions et le harcèlement scolaire ? Comment agir lorsqu'on en est victime ou témoin ? Et avant tout, comment s'assurer que nous n'en sommes pas nous-mêmes auteur-rice-s ?

Lutter contre les violences à l'École

Cette page est en cours de rédaction.

 

Les violences peuvent être d'ordre physique, verbal ou sexuel. Elles peuvent être ou non : en ligne (cyberviolences) ; volontaires ; répetées (harcèlement) ; sur principes discriminatoires. Dans tous les cas, elles ont pour effet de porter atteinte à l'intégrité d'une personne, pouvant ainsi nuire à sa réussite scolaire (décrochage, baisse de notes, mauvais comportement) comme à sa santé mentale (suicide, dépression).

Harceleur, harcelé et témoins forment un triangle où les rôles peuvent s'inverser : les témoins peuvent devenir victimes du harceleur ou reproduire le harcèlement ailleurs ; le harcèleur est souvent la victime de quelqu'un d'autre et ne trouve pour seul moyen d'alléger sa souffrance que de reproduire ce qu'il subit ; de même, le harcelé peut devenir harceleur.

 

.

plan de prévention des violences et du harcèlement de l’établissement

études (réf) montrent que la lutte contre le harcèlement scolaire est bien plus efficace entre pairs

seulement 5 (vérifier) % des élèves victimes de harcèlement en parlent à un adulte (parent, professeur, CPE, infirmière ou autre)

 

Comment agir concrètement ?

 

- inter-cvl

- ambassadeurs

- Jeu du harceleur anonyme (loup-garou) :

Ines, Alice, Alix ac nantes

 

 

Vous pouvez nous aider.

Pour cela, contactez-nous à contact@droitsdeslyceens.com.

Les ambassadrices et ambassadeurs lycéens

En octobre 2015, le Conseil national de la vie lycéenne (CNVL) et la mission ministérielle pour la prévention et la lutte contre les violences en milieu scolaire lancent le dispositif des "ambassadeurs lycéens contre le harcèlement"

CNVL demande généralisation du dispositif à toutes les académies

 

trois min par établissements, volontaires, adultre ressource

avec l’accord et le soutien du chef d’établissement

doivent nécessairement recevoir une formation d’une journée, dispensée par une personne qualifiée – référent harcèlement académique ou départemental ou toute autre personne formée sur cette question et connaissant les outils de la politique ministérielle Les adultes ressources des établissements peuvent être invités à cette journée de formation mais les élèves doivent rester au cœur de cette journée.

 

Les amabassadeurs ont deux missions qui doivent guider leur projet :

  • sensibiliser :
  • intervenir : adultes de leur établissement, lesquels prendront en charge le règlement de la situation