Orientation

ParcourSup : ce que l'on sait du successeur d'APB

Par vdurand | Le 10/12/2017

Mise à jour

Vous avez jusqu'au 13 Mars 2018 à 18h pour vous inscrire sur la plateforme et saisir vos veux.

Les dossiers (projets de formation motivés, pièces justificatives, bulletins scolaires...) pourront être renseignés jusqu'au 31 Mars 2018 inclus.

Vos enseignants devront compléter une fiche avenir pour chacun de vos voeux, et elle vous sera visible en partie. Pour plus d'informations consultez le mode d'emploi.


La nouvelle plateforme, annoncée par le gouvernement le 30 octobre 2017, qui doit remplacer APB s’appellera ParcourSup, c’est en effet le nom qui a été retenu suite à la consultation en ligne.

 

Le 15 janvier 2018, est prévue l’ouverture de la plateforme Parcoursup.fr, mais aussi le téléchargement de l’application ParcourSup pour Android et IOS.

 

Les vœux pourront être saisis dès le 22 janvier, et jusqu’au 13 mars.

Calendrier ParcourSup

 

Chacun pourra saisir jusqu’à 10 vœux. Ces vœux ne seront pas hiérarchisés.

Contrairement à APB, il n’est pas nécessaire de mettre dans ses vœux une formation non sélective à capacité suffisante (anciennes pastilles vertes).  Nous vous conseillons cependant de mettre dans vos vœux l’une de ces formations, afin de ne pas vous retrouver sans affectation.

 

Vous aurez ensuite jusqu’au 31 mars pour confirmez vos veux, et notamment compléter les informations type lettre de motivation, ou autres documents à fournir pour les formations qui le demandent. Si vos candidatures ne sont pas complètes à cette date, elles ne seront pas retenues.

 

Dès fin mai, les candidats commenceront à recevoir leurs premières propositions d’admission.

 

Les réponses possibles sont :

  • Pour les formations sélectives

    • OUI → Le candidat est retenu

    • En attente de place → Le candidat doit attendre que des places se libèrent

    • NON → Le candidat est refusé

 

  • Pour les formations non sélectives

    • OUI → Le candidat est accepté

    • OUI-SI → Le candidat est accepté, mais doit pour cela s’engager de manière contractuelle à suivre un parcours adapté (ex : UE supplémentaires, Tutorat, remise à niveau...)

(Dans le cadre d’un oui ou d’un oui-si, il serait apparemment possible d’être en attente de place, même si en théorie ces formations non sélectives ne peuvent pas vous refuser)

 

Lorsque vous êtes en attente de place, vous disposez de votre rang sur la liste d’attente, ainsi que du rang du dernier admis l’année précédente.

Lorsque vous recevez une réponse à l’un de vos vœux, vous disposez de 5 à 7 jours pour y répondre, passé ce délai, la proposition d’admission est supprimée, et la place proposée à quelqu’un d’autre. Lorsque plusieurs propositions d’admission vous sont faites (c’est-à-dire les OUI) vous ne devez en garder qu’une seule. Il vous faudra donc effectuer une action sur chacune des réponses à vos vœux, pour accepter celui que vous souhaiter garder, et pour refuser les autres.

 

Toutefois, vous restez toujours candidat sur vos vœux en attente de place, dans l’espoir d’obtenir mieux que les propositions qui vous auront été faites.

Une actualisation sera faite tous les soirs, vous pouvez donc obtenir des propositions tous les jours, au fur et à mesure que les places se libèrent. La procédure s’interrompra durant les épreuves écrites du baccalauréat.

 

Compte tenu du délai impartit pour répondre aux propositions qui vous sont faites, et afin que vous ne passiez pas à côté, dès qu’une proposition vous sera faite, vous recevrez :

  • Un e-mail, sur l’adresse mail que vous aurez renseignée (d’où la nécessité d’en inscrire une valide, et de la consulter régulièrement)

  • Un message sur la messagerie de la plateforme

  • Une notification sur l’application préalablement téléchargée (le cas échéant)

 

La procédure prend fin, lorsqu’il ne vous reste plus qu’une seule proposition d’admission et que vous l’acceptez. Le cas échant, la plateforme vous indique alors les modalités pour procéder à l’inscription administrative dans la dite formation.

 

Il y aura évidement une procédure complémentaire de juillet à septembre pour les bacheliers qui le souhaitent.

Durant toute la procédure, en cas de difficulté, il vous sera possible de contacter le SAIO de votre académie.

 

 

Il est très probable qu’au début, les très bon élèves se retrouvent avec des OUI partout, et ce qui le sont un peu moins, EN ATTENTE sur la plus part de leurs vœux, mais rassurez-vous les places devraient se libérer petit à petit.

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : http://parcoursup.fr/

 


Droits des lycéens, ne saurait garantir l’exactitude des informations susmentionnées, elles sont données à titre indicatif afin d’informer le plus grand nombre de futur bachelier sur leur orientation post-bac, cependant nous ne disposons pas encore de tous les éléments.  

APB illégale ? DL prépare un Guide des recours !

Par droitsdeslyceens | Le 31/05/2016

Devant l'absence de réponse concrète à ses demandes, Droits des lycéens entame de nouvelles actions. Pour tout savoir, cliquez ici !

Les problèmes d'APB en 8 questions

Par droitsdeslyceens | Le 10/04/2016

Vous avez peut-être lu des articles sur notre action concernant APB, ou notre communiqué de presse sur la question. Vous n'avez rien compris ? On répond ici à vos questions. 

Point d'interrogation dans le ciel de Montréal
"Point d'interrogation", par Nicolas Marchildon sur Flickr.

APB… qu'est-ce que c'est que ce truc ? 

APB, c'est le sigle d'Admission post-bac, une plate-forme en ligne sur laquelle tous les lycéens en terminale de France s'inscrivent et entrent des vœux concernant leurs souhaits d'orientation après le baccalauréat. Mais APB, c'est aussi un algorithme qui affecte les candidats selon leurs vœux. 

APB est-elle illégale ?

Par droitsdeslyceens | Le 05/03/2016

Vous êtes en terminale ? Vous vous êtes donc inscrit sur APB. Et bien, sachez que le dispositif est plus opaque que ne paraît son interface épurée… pire, le "tirage au sort" pratiqué pour les L1 pourrait bien être illégal. Pour en savoir plus, nous avons interviewé Maître Merlet-Bonnan, avocat en droit public et co-auteur d'un article sur la question

L'orientation : quelles études faire après le bac ?

Par droitsdeslyceens | Le 18/12/2015

Lost?
Un homme perdu : "Lost?", par Clement127 sur Flickr (licence CC).

Du 20 janvier au 20 mars 2016, les lycéens de terminale devront s'inscrire via le dispositif "Admission Post-Bac" (APB) à des cursus d'école supérieure. Mais que mettre sur APB ? Comment faire un choix ?

Voici quelques bons plans pour trouver des conseils :